Les légendes discutent des marchés

Les légendes discutent des marchés

Chers investisseurs,

Je continue à vous souhaiter le meilleur de tout en ces temps vraiment étonnants.

Parlons de Warren Buffett.

Il a 89 ans ! Et il est toujours aussi fort.

Cependant, je crois qu’il se méfie de ce marché.

À la mi-octobre 2008, Buffett a publié une tribune libre dans le New York Times. Elle était intitulée : “Achetez américain. Je le suis.”

Le principal point positif était qu’il achetait des actions sur son compte personnel. La conclusion était que vous devriez vous sentir à l’aise de le faire aussi … tant que vous avez une perspective à moyen ou long terme.

M. Buffett a déclaré qu’il ne savait pas exactement quand le revirement se produirait, mais qu’il était confiant.

Il avait raison.

Le marché a atteint son plus bas niveau le 9 mars 2009 (environ cinq mois après la publication de l’article de M. Buffett) et n’a pas chuté de plus de 20 % jusqu’à la reprise qui a débuté le 19 février 2020.

Mais Buffett n’a pas publié d’article d’opinion aujourd’hui.

En fait, il vend plus d’actions qu’il n’en achète. (Les seules actions que Berkshire Hathaway a annoncé avoir achetées depuis la fin du premier trimestre sont deux banques).

Bien sûr, M. Buffett continue de dire qu’il faut posséder des actions. Je doute qu’il cesse jamais de dire cela. Mais il ne le fait pas. Et nous sommes assez intelligents pour en ajouter une et une.

Mais Buffett n’est pas le seul…

Le surnom de Sam Zell est le Danseur des tombes. Il s’épanouit en achetant des choses pendant les périodes creuses, notamment des biens immobiliers. Et il est milliardaire pour le prouver.

Mais il n’achète pas aujourd’hui. Pas encore, du moins. Il pense que le marché ne tient pas suffisamment compte des effets de ce virus : “Nous allons tous être marqués à vie par le fait d’avoir vécu cela.”

Il attend des prix plus bas.

Et quand le moment sera venu, il agira. Il l’a prouvé.

Le Takeaway

Le fait est que : Il faudra que le prix des actifs soit plus élevé avant que Zell et Buffett ne fassent travailler leur argent.

Ce sont deux des acheteurs les plus intelligents et les plus éprouvés quand il y a du sang dans les rues. Et ils attendent.

Je crois savoir que le marché est actuellement en hausse dans l’espoir d’une réouverture de l’économie et de la promesse de la Fed de poursuivre la relance.

Cependant, n’oubliez pas qu’il s’agit d’une crise sanitaire. Il est beaucoup plus difficile – voire impossible – de la résoudre avec de l’argent.

Pour ma part, je continuerai à laisser le marché nous guider

Partager la page
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :